Baccalauréat 2016 : le RCD dénonce des complicités à des niveaux élevés des institutions

225
© Archive NewPress
© Archive NewPress

Le RCD a estimé, ce samedi 4 juin, que la récente fuite des sujets du baccalauréat « participe de cette déliquescence généralisée ». « Son ampleur et son étendue illustrent le délitement des valeurs et l’avilissement de la culture d’État », a-t-il indiqué dans un communiqué publié à l’issue de son conseil national. « Elles confirment également de cette démarche qui procède d’une volonté délibérée qui suppose des complicités à des niveaux élevés des institutions », a-t-il ajouté.

Le parti de Mohcine Belabbas est revenu sur l’adoption de l’avant-projet de loi organique relative à la Haute instance indépendante de surveillance des élections. « L’Organe de surveillance des futurs scrutins proposé reste en deçà des attentes de l’opposition démocratique tant par sa composante que par ses attributions », affirme le RCD qui assure que cette « proposition est aux antipodes de l’Organe indépendant de gestion des élections qui fait consensus dans la classe politique ».

« En vérité, cette démarche cache pernicieusement la volonté de se déresponsabiliser et de se soustraire à une reddition de comptes quant aux séquelles de la gestion délictueuse des institutions », souligne-t-il.

Source : TSA Algérie