RCD: Assises de la Jeunesse

26

Le RCD, qui accorde depuis sa création une place privilégiée aux préoccupations de la jeunesse algérienne et œuvre à son implication dans le combat politique en favorisant sa présence effective dans les différentes structures du Parti et à tous les niveaux de responsabilité, s’apprête à tenir les « assises de la jeunesse du Parti».

Ce rendez-vous important, qui vient couronner le long travail de proximité accompli avec les jeunes, se tiendra le 15 mai 2015, à Alger, à la salle « SIERRA MAESTRA » de Didouche Mourad, et connaitra la participation de militants issus de toutes les régions du pays et d’horizons divers parmi les étudiants, cadres, ouvriers et chômeurs.

Les universités d’été des jeunes du RCD, notamment celle du 16, 17 et 18 octobre 2014, et les nombreuses rencontres, organisées régulièrement avec les jeunes militants et sympathisants du Parti, témoignent de la forte adhésion de la jeunesse de notre pays au projet alternatif républicain et moderniste prôné par le RCD et de son engagement indéfectible dans le combat pour la transition démocratique en Algérie.

Les participants à ces assises auront à débattre du marasme social qui affecte la jeunesse d’aujourd’hui, du dysfonctionnement du système éducatif et universitaire qui ne cesse de se dégrader, de l’émancipation des jeunes dans le champ sociopolitique et des perspectives tendant à la mise en place des cadres adéquats à la prise en charge de leurs problèmes.

Dans ce sens, la future organisation des jeunes du RCD qui en découlera se veut un espace de concertation, d’échange et d’action pour tous les jeunes algériens qui aspirent à la liberté, la démocratie et la justice sociale. L’objectif étant de jeter les bases d’un grand mouvement qui aura pour mission de ratisser large dans les rangs de cette jeunesse qui représente 70% de la population du pays, de la sensibiliser au combat politique et aux dangers qui guettent l’Algérie avec un pouvoir qui n’a réussi que l’échec dans un pays, pourtant, prédestiné à être la locomotive africaine en  matière de démocratie et de développement.

Longtemps marginalisés, ce 15 mai 2015 sera pour les jeunes algériens, une opportunité de s’affirmer et de se réapproprier la décision qui engage leur avenir et d’honorer, ainsi,  les sacrifices de leurs ainés, en se mobilisant en faveur des libertés et pour le parachèvement du combat de Novembre et de la Soummam qui passe par l’instauration d’un Etat démocratique, social, souverain et respectueux des valeurs culturelles, identitaires et politiques qui fondent la Nation algérienne comme formulées dans l’épreuve par la génération d’Avril 80.

 

Alger, le 09/05/2015

Yassine Aissiouane

Secrétaire National à la Jeunesse