Menaces sur les libertés

17
L’écrivain et chroniqueur Kamel Daoud vient de faire l’objet d’un appel au meurtre de la part d’un sinistre individu dûment connu des services de sécurité pour ses dérapages et ses intimidations récurrentes. Il n’est pas à son premier acte de défi et menace envers des personnes coupables à ses yeux de revendiquer haut et fort leur liberté de pensée et d’expression.
Le précédent est extrêmement grave et confirme la démission de l’Etat et de sa justice, incapables d’assurer la défense des citoyens contre les extrémismes et les injustices.
Le RCD exprime son entière solidarité à Kamel Daoud et à toute l’élite intellectuelle et tient pour responsables les autorités contre toute atteinte à l’intégrité morale et physique d’un des membres de la corporation journalistique qui a payé un lourd tribut.
Alger, le 17 décembre 2014
Le RCD